Charte de Blog

En postant votre commentaire, vous vous engagez à respecter cette charte.

Les commentaires

La section « commentaires » qui suit chaque billet n’est pas un espace de discussion ou de débat.

C’est un espace de publication, où les lecteurs du blog sont invités à apporter des précisions, des appréciations ou des arguments dans le cadre exclusif des sujets développés par l’auteur du billet.

Leurs commentaires sont publiés sous la responsabilité de l’auteur du blog qui, à ce titre, exerce un droit exclusif sur leur publication, qu’il peut déléguer aux modérateurs de son choix. Ils ne sont pas tenus à justifier les raisons de leurs choix de modération, ni d’en prévenir les commentateurs.

Par ailleurs, le fait de poster à nouveau ou de manière insistante un commentaire ayant été préalablement modéré, sans en changer la formulation, le contenu ou la présentation, pourra donner lieu à l’interdiction momentanée de commentaires à l’encontre de son auteur.

Le respect de vos lecteurs et de l’auteur du blog comporte un certain nombre d’exigences, en plus des principes de modération exposés ci-dessous.

Ainsi, les commentaires devront être rédigés dans un langage concis et respectueux. Ils excluront toute forme d’abréviation abusive (langage « SMS), le langage ordurier ou grossier, l’utilisation exclusive des lettres capitales, l’absence de ponctuation. Les options d’emphase (caractères gras) seront utilisées avec parcimonie, de même que les liens et citations. Bien que la qualité de l’orthographe ne soit pas déterminante, les commentaires écrits en langage « phonétique » seront exclus.

Règles de modération

La modération des commentaires n’a pour but que d’éviter les abus dans l’utilisation de la fonction « publier un commentaire ». Elle ne constitue en aucun cas une censure.

Sont rigoureusement interdits :

les déclarations contrevenant manifestement à la loi : incitation à la haine raciale ou à l’homophobie, incitation à la violence, propos révisionnistes ou négationnistes.
la pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.
les commentaires agressifs ou violents dirigés contre d’autres intervenants ou l’auteur du blog.
le « bourrage » par répétition de messages identiques ou très similaires par un ou plusieurs participants visant à saturer le blog ou harceler ses intervenants.
les attaques personnelles, les insultes, les atteintes à la dignité ou à la vie privée des autres intervenants.
les attaques personnelles, les insultes, les atteintes à la dignité ou à la vie privée de personnes publiques ou privées n’intervenant pas sur le blog .
les comportements de meute dirigés par plusieurs intervenants contre un autre.
l’usurpation volontaire d’un pseudonyme déjà utilisé.
la saisie d’une adresse de messagerie invalide destinée à dissimuler l’identité de l’intervenant (les adresses mails ne sont jamais publiées).
les messages destinés à détourner ostensiblement l’audience vers d’autres sites.
les messages publicitaires ou commerciaux.
les commentaires qui ne respectent pas l’esprit des discussions engagées ou le sujet principal du billet.
la recopie intégrale d’articles de presse, de billets publiés sur d’autre blogs ou de contenus éditoriaux prélevés d’autres sites.
la reprise de commentaires postés sur d’autres forums.
la citations intégrale, longue ou répétée de commentaires postés par les autres intervenants de ce blog.
les messages ou extraits d’articles rédigés dans une langue étrangère qui ne permettrait pas de vérifier leur conformité avec la présente charte.
les liens fournis sans aucune explication ou commentaire personnel sur leur contenu autre qu’une recopie (partielle) de leur contenu.

Fonctionnement de la modération

La modération est exercée « a priori » pour les intervenants n’ayant encore jamais posté, sauf s’ils valident leur adresse de messagerie en activant le lien figurant sur le message envoyé à l’adresse qu’ils ont indiquée. Par la suite, la modération de leurs commentaires est effectuée « a posteriori ».

les commentaires comportant un trop grand nombre de liens hypertexte ou contenant certaines formulations litigieuses restent soumis à une validation préalable, quel que soit leur auteur.

Les commentaires plus longs postés au moyen d’un artifice technique permettant de dépasser cette limite sont automatiquement tronqués.
Les successions d’articles postés en séquence afin d’outrepasser cette limite peuvent être, en cas d’abus manifeste, soumis à modération.