Le Bangladesh

fait partie des pays les plus pauvres au monde. La population représente 157 millions d’habitants dont 72% vivent en milieu rural et péri-urbain (chiffres 2015).

Même si le chômage représente 5% de la population en âge de travailler, ce pourcentage atteint 8 % pour les femmes et 10 % pour les jeunes.

En parallèle, le contexte économique montre une croissance forte des secteurs industriels et de service, représentant une progression de 31,2 % en 20 ans dans le domaine des services.

Dans ce contexte, le Bangladesh est le premier pays dans lequel SOLiNFO a choisi d’intervenir. L’association agit ainsi historiquement au Bangladesh depuis sa création en 2002, en dédiant ses actions à l’éducation des jeunes vulnérables, placés dans des orphelinats, dans des écoles ou dans d’autres institutions recueillant les enfants des rues.

SOLiNFO a contribué à la (re)construction d’écoles en dur et dès 2004, a mené une action pionnière en mettant en place des formations à la bureautique qui contribuent à améliorer l’employabilité des jeunes défavorisés. A son niveau, Solinfo participe à l’objectif national « Digital Bangladesh » et répond donc à la forte demande d’emploi dans le secteur tertiaire.

Les formations bureautique sont habituellement plutôt réservées à une classe moyenne ou aisée alors que la pauvreté touche 30% de la population. Solinfo apporte ainsi un complément de formation pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes défavorisés.

L’association s’est implantée en tissant des partenariats avec des écoles, des orphelinats, des centres, en réponse à des demandes d’institutions locales dans l’incapacité de dispenser ce type de formation à ses publics.